MNEFUNEF Il semblerait que le scandale de la MNEF n'ait pas suffit, la LMDE saute à pieds joints dans la politique, au risque de se griller définitivement. A l'heure où le procès de la MNEF est en train d'aboutir, la LMDE multiplie les bourdes en s'aventurant sur une pente glissante. Celà viendrait-il du fait qu'elle soit contrôlée à 100% par l'UNEF ? Ou bien ses organes dirigeants sont ils tout simplements inconscients.

Celà avait commencé l'an passé, la LMDE se revendiquait en temps que seul et unique service public de la santé étudiante. Grave erreur de terminologie, à trop vouloir raccoler, on fini par se brûler. La LMDE au même titre que les mutuelles étudiantes régionales sont délégataires du service public. Cette erreur leur aura coûté la perte d'un procès.

L'élément déclencheur aura été la crise du CPE. Pendant les évènements liés à la mise en place de la LPEC, Mickael Delafosse, président de la LMDE et élu au CA de l'Université Montpellier sur la liste UNEF, a fait parvenir sa prise de position contre le CPE ainsi qu'un appel à manifester aux affiliés LMDE. Que l'on ait été pour ou contre, le fait d'employer l'argent des étudiants à des fins militantes est proprement scandaleux. L'affaire n'a jamais été traitée ni sanctionnée par les organismes de tutelle. Scandaleà suivre...

PLus récemment, la LMDE a tenu à peser dans le débat politique aux vues des échéances de 2007. Elle a en effet fondé avec l'UNEF et l'UNL un comité de mouvements de jeunesse pour peser dans le débat politique en 2007. Elle met alors définitivement les pieds dans la vie politique. Libre à chacun de s'investir dans la vie politique de peser dans le débat, avec l'aide de telle ou telle structure. Mais celà ne relève en aucun cas du rôle d'un délégataire du service public pour la santé des étudiants. Scandale à suivre...

Cette mise en avant de la LMDE est bien entendu le fruit de l'UNEF. Depuis que les derniers associatifs étudiants ont été mis à la porte manu militari de l'assemblée générale de la lmde (dont vous trouverez le communiqué ci-joint CDPAFGES), champs libre est laissé aux idées les plus farfelues. A quand les militants de l'UNEF salariés par la LMDE sur les chaines d'inscriptions... D'aucun prétendent que celà est déjà le cas. Scandale à suivre...